Forum de la Guilde des Explorateurs, guilde RolePlay sur le triserveur CCC de World of Warcraft
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le peuple Gnome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gomrund
Maitre Explorateur
Maitre Explorateur
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 01/11/2015

MessageSujet: Le peuple Gnome   Lun 2 Nov - 18:41

Résumé introductif :

À la fois malicieux, courageux et excentriques, les gnomes présentent un paradoxe unique au sein des races civilisées peuplant Azeroth. Inventeurs géniaux à la bonne humeur communicative, ils ont subi tour à tour la traîtrise, l’exil et le génocide. C’est leur optimisme remarquable face à de telles épreuves qui caractérise le mieux l’inébranlable ténacité des gnomes.

Pour minuscules qu’ils soient, les gnomes se sont taillés une place en Azeroth en faisant preuve d’une intelligence et d’une ambition collectives à faire pâlir les races de plus grande taille. Mécaniciens, ingénieurs et techniciens réputés, les gnomes sont unanimement respectés pour leurs connaissances scientifiques pluridisciplinaires et pour leur capacité à puiser dans ce savoir encyclopédique dans la mise au point une panoplie surprenante d’outils, de véhicules, d’armes et d’armures.

On sait fort peu de choses sur l’histoire gnome avant la Deuxième guerre – même au sein de la communauté gnome elle-même. L’essentiel de leur philosophie repose sur des concepts pratiques, tournés vers l’inventivité ; les gnomes ne sont guère portés sur l’Histoire et ne consignent que ce qui a trait à la science. Ceci étant, les derniers développements ont permis de découvrir l’existence de mécagnomes préhistoriques, créés par les titans afin d’aider à façonner Azeroth. Comme maintes créations des titans, ces ouvriers mécaniques ont souffert de la malédiction de la chair, devenant la race gnome telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Il a fallu plusieurs siècles, et leur découverte par les nains, pour que les gnomes soient reconnus en tant que race viable et importante. D’emblée, les nains furent impressionnés par l’ingéniosité et la vivacité de leurs « cousins » de petite taille ; également forgés par les titans, ils ont connu la même malédiction. Ils aidèrent les gnomes à bâtir une capitale, Gnomeregan, dans les contreforts de Dun Morogh près de leur propre capitale, Forgefer. Depuis leur merveilleuse techno-cité, les gnomes fournirent un soutien inestimable et décisif sous forme d’armes, de véhicules et de troupes enthousiastes aux nains, humains et hauts-elfes de l’Alliance, qui permit de remporter la victoire.

Mais lors de l’invasion de la Légion ardente, les gnomes surprirent tout le monde en refusant d’aider leurs alliés. L’Alliance dut attendre que la guerre se termine pour apprendre la raison du manque de soutien des gnomes. Alors que la Troisième guerre éclatait, une menace ancienne s’était réveillée dans les entrailles d’Azeroth pour venir s’abattre sur Gnomeregan. Sachant que la priorité de leurs alliés était de vaincre la Légion ardente, les gnomes décidèrent de se défendre seuls. Ils jetèrent toutes leurs forces dans la défense de leur capitale bien-aimée, mais rien n’y fit : Gnomeregan leur échappa.

La plupart des gnomes périrent lors de la chute de Gnomeregan ; certains estiment les pertes à quelque quatre-vingts pourcent de l’effectif total au cours de ces jours funestes. Les rares survivants se réfugièrent dans la capitale voisine, Forgefer. Là, ils reconstituèrent patiemment leurs forces, pansèrent leurs blessures et se préparèrent à reconquérir leur cité ravagée.

Le Grand Bricoleur Gelbin Mekkanivelle, roi des gnomes, lança un assaut sur ceux qui avaient envahi Gnomeregan juste avant le cataclysme. Cette première phase fut couronnée de succès, mais le sang coulera encore avant que tout le territoire gnome ne soit libéré.

Le Grand Bricoleur Gelbin Mekkanivelle :


Le Grand Bricoleur Mekkanivelle a présidé aux destinées du peuple gnome pendant certaines des épreuves les plus difficiles que la race ait jamais connues. Étant élu par ses pairs, le fait qu’il ait conservé son poste malgré une succession d’évènements tragiques témoigne de l’amour que lui voue tout un peuple.

Inventeur hors pair, Gelbin Mekkanivelle s’est hissé à la tête de la méritocratie gnome grâce à son sens de l’innovation et sa capacité à résoudre les problèmes les plus ardus. C’est à lui qu’on doit la construction du tout premier mécanotrotteur fonctionnel. Il a en outre contribué au perfectionnement des engins de siège nains et a joué un rôle crucial dans la création du Tram des profondeurs qui relie Forgefer à Hurlevent.

Bien qu’il n’en laisse rien paraître, la perte de Gnomeregan pèse lourd sur les frêles épaules du Grand Bricoleur. Pris au dépourvu lors de l’invasion qui a mis à sac sa ville bien-aimée, il a en outre été trahi par un « fidèle » conseiller qui l’a persuadé de réagir en toute hâte, ce qui a conduit à une hécatombe aussi stérile qu’inutile. Aujourd’hui, le génie de Mekkanivelle est tout entier tourné vers un unique objectif : la reconquête de Gnomeregan.


Culture et société :

Il y a probablement un seul trait de personnalité qui est non-négociable, que tout Gnome possède; je parle bien sûr de leur insatiable soif de connaissance. La curiosité Gnome est le cœur de leur être, bien ancré par leurs ancêtres Mécagnomes. En tant que descendants du Gardien du Savoir et de l'Invention, les Gnomes voient la vie comme un gigantesque casse-tête à résoudre. Ils vivent pour l'exploration et la découverte. Ils sont incapable de croire à quelque chose qui ne s'explique pas, d'où la faible croyance religieuse.

Les Gnomes sont brillant, même la race mortelle la plus brillante d'Azeroth et de loin. Ils excellent dans le raisonnement et peuvent résoudre un problème efficacement et rapidement. Ils sont à l'aise avec les tactiques militaires, les stratégies financières, la résolution de mystères ou construire des bâtiments innovateurs, mais les Gnomes ne sont pas attaché à la politique, la diplomatie et la poésie. Ils sont intelligents, mais leur optimiste les pousse à prendre des risques, à ne pas perdre de temps. Votre personnage doit être spontané et ne pas penser aux conséquences avant de prendre une décision. Il doit faire ou dire des choses sans prendre en considération les sentiments des autres.

Bien qu'ils soient amicaux et ouvert à toute suggestion, les Gnomes ont souvent de la difficulté à interagir avec les autres races. Leurs pensées sont si différentes qu'ils n'arrivent simplement pas à comprendre les autres. Lorsque vous jouez un Gnome, votre personnage doit occasionnellement mal interpréter les faits. "La Lumière infuse les plus forts esprits !" "Est-ce que les infusions de Lumière font mal ? Ou alors c'est un truc que tu allumes, comme une lampe de poche ? Je documenterais bien tout ça !"

Une phrase souvent utilisé pour décrire la personnalité d'un Gnome est "L'innocence d'un enfant". En fait, les Gnomes sont ni innocent, ni enfantin : Ils vivent de deux à cinq fois plus longtemps que les humains et ont été témoin de tragédies qui détruiraient le plus simple des esprits. Mais ils ont cet optimisme indestructible et une foi dans le progrès que même la mort ou la mutation de 80% de leur peuple ne les réduits à néant. Les Gnomes vivent au présent et au futur idéal, sans penser au passé. C'est remarquable, possiblement un optimisme naïf, mais c'est ce qui donne la force et le courage des Gnomes qui surprendra n'importe quelle race.

On peut croire que les Gnomes sont d'ennuyants petits rayons de soleil et de bonheur. En fait, ils sont particulièrement vulnérable à l'instabilité, la folie et le chaos. Sicco Thermojoncteur, le traître qui a détruit Gnomeregan, s'est servi de son pouvoir au dépend de sa propre race. Beaucoup de Gnome ont joint le Marteau du Crépuscule, et plusieurs démonistes travaillent avec la Légion Ardente. L'esprit d'un Gnome est très instable car lorsqu'ils prennent conscience du pouvoir mental qu'ils ont, ils font un choix. Soi ils relativisent et contrôlent leur imagination et leur intelligence, soi ils tombent dans la folie, laissent leur imagination déborder et s'imaginent un monde qui leur est unique. Heureusement, la majorité des Gnomes sont tellement sociable qu'ils "s'auto-contrôlent" en gardant un contact avec la réalité. Un Gnome fera tout pour arriver à ses fins. Quand leur plan bien construit et presque infaillible échoue, ils deviennent frustrés et colériques. Au fait, un plan bien construit ne vaut-elle pas la bonne vieille triche ? Non. Le Gnome se fait prendre, il se fera rejeter et... Vous connaissez la suite, et les Gnomes aussi. Voilà pourquoi la plupart des Gnomes préfèrent exploser de rage plutôt que de gagner déloyalement. Ils ont peur de cette folie et avec raison.

Il n'y a pas vraiment de tradition ou d'héritage culturel chez les Gnomes, mais certaines choses qu'on sait et qu'on peut déduire. La société Gnome est démocratique : Le Grand Bricoleur est élu par les plus importants citoyens et ce, durant quelques années. Ils considèrent l'intelligence, les compétences, le talent et les circonstances pour choisir un nouveau dirigeant. Puisqu'ils ne vivent jamais au passé, ils accordent très peu d'importance aux ancêtres et donc, au nom familial.

Les familles Gnome sont nombreuses et diversifiées. Faute de temps, certains n'ont pas d'enfant ou alors un seul. Les Gnomes vivent dans un même bâtiment avec tous les membres de la famille du doyen, créant un atmosphère très... étroit. Les Gnomes se marient (Souvent sans flafla, seulement sur papier pour officialiser leur union) et dès lors, l'un des deux doit vivre dans la maison familiale de l'un ou de l'autre jusqu'à ce qu'ils deviennent à leur tour doyen, ou trouve les moyens d'acheter (Ou construire) un bâtiment à eux. La drague Gnome est pragmatique à la race et n'est question que d'analyse et de statistique à long terme d'une union entre A et B. Bien sûr, c'est plus compliqué qu'il n'y parait... "Mon analyse d'émission de phéromone suggère que toi et moi sommes compatible à 97.43%, ce qui me mène à la conclusion que nous devrions explorer nos intérêts mutuels avec l'ultime intention de perpétuer notre espèce en accord avec notre biologie naturelle ! "

En tant que créature sociable, le Gnome adore donner des cadeaux aux gens qu'il rencontre et aux amis. Ils ouvrent leur porte à n'importe qui et adore faire la fête avec eux, peu importe l'occasion. Ils adorent parler de tout et de rien, spécialement à propos de leur travail. Ils boivent moins que les Nains mais mangent ce que même un Murloc ne voudrait s'approcher. Ils ont utilisé leur créativité et leur ingéniosité en cuisine et n'ont aucune honte à servir à ses invités des yeux de busard frits, du cerveau de Kodo broyé ou un délicieux Kebab de Rat des Profondeurs.

Les Gnomes sont rationnels et ne sont pas attiré par la religion mais croient en une certaine loi supérieure, trouvé par le biais de la science tel l'astronomie et la chimie. Contrairement à ce que l'on croit, ils ne sont pas athée. Au contraire, ils sont heureux de pouvoir étudier l'existence divine - mais ne voit pas l'intérêt de prier ou d'accorder du temps pour parler à une force invisible. Néanmoins, certains Gnome vouent un culte plus grand à cette force. Lorsque vous êtes devant un prêtre ou un paladin, essayez de discuter de la Lumière de façon scientifique, à moins d'être vous-même un prêtre et de comprendre déjà ce sujet que votre race ne comprend guère. Voilà la preuve que les Gnomes s'intéressent vraiment à l'Alliance, sans quoi ils n'auraient jamais eu la chance d'étudier ceci en profondeur ! Au fait, la densité de l'énergie des Naaru est plus forte ou plus faible que l'arcanocapacité de l'eau bénite ?


Technologie :

La technologie est la base de la société Gnome. Même si votre personnage n'est pas un Ingénieur par défaut, l'ingénierie fait indubitablement partie de son héritage. C'est plutôt difficile de définir exactement ce qu'est la technologie Gnome, alors commençons par la comparer avec d'autres technologie déjà définies.

La technologie Gnome est bien distincte de la technologie Gobeline. Les Gobelins sont obsédés par les explosifs et tente de faire des trucs simple, pratique et lucratif. Les Gnomes utilisent aussi les explosifs, mais sont plus porté à créer une technologie plus spécifique et avancé. Ils cherchent à créer pour eux-même, sans penser si c'est pratique ou profitable. La plupart des inventions gobelines fonctionnent grâce à des combustibles fossiles et des moteurs basiques, tandis que les Gnomes utilisent la vapeur, l'électricité, les pneumatiques et la magie. Ils utilisent des schémas et des calculs avant de construire quoique ce soit, ce qui rend le processus extrêmement long. Les Gnomes pensent trop à l'amélioration, à la perfection de leurs machines qu'il arrive que leurs plans soient d'une telle envergure qu'il est impossible de créer, soi faute d'espace, de temps ou de matériaux.

La technologie Gnome est aussi bien différente que celle des Draeneis, Éthériens ou des Elfes de Sang. Alors que ces derniers utilisent des matériaux raffinés, beaux et un peu magique, les Gnomes laissent de côté l'esthétique pour focaliser sur le côté pratique. Sur les inventions Gnome, on peut y voir des rouages, du métal, des tuyaux et des fils. Les Gnomes ne se compliquent pas la tâche, ils ne peinturent ni cherchent à cacher l'invention pour la rendre esthétiquement jolie. Bien qu'ils partagent ce point avec les Gobelins, le fait qu'ils passent du temps à y penser rend l'invention plus solide que celle des Gobelins et donc, esthétiquement pas mal. Les machines Gobelines sont souvent "Pêle-mêle" et on ne s'y retrouve plus dans les tuyaux tandis que celles des Gnomes sont bien droite, bien organisées mais souvent trop compliquées pour rien. Un truc bien avec les Gnomes, c'est qu'à cause de ce surplus de complexité, il n'est pas rare que le but de la machine se perde. Un ouvre-bouteille peut facilement devenir cafetière. Ce qui est bien c'est d'élaborer une machine très compliqué pour la plus simple des tâches, comme ouvrir un pot de cornichon ou se curer le nez.

Les Gnomes Ingénieurs peuvent de temps à autre se sortir d'une situation déplaisante grâce à leurs inventions. ("Blinky sort son Poulet-O-Tron 300 pour distraire l'armée de Trogg alors qu'elle s'échappe avec son Jetpack à Fusion d'Élémentium".) Si votre personnage à toujours l'invention parfaite pour chaque situation, il risque de vite tomber sur les nerfs des gens. Pour incorporer la technologie sans sentir une certaine triche, il faut sans aucun doute penser à la faible probabilité de réussite des machines Gnome. Le parfait gadget peut facilement se retourner contre vous. ("Blinky sort son Poulet-O-Tron 300 pour distraire l'armée de Trogg, mais le rayon dévie de sa cible initiale et percute un groupe de poulet, les imprégnant d'une rage berserk. Désormais attaqué par les troggs et des poulets sanguinaires, Blinky décide de s'enfuir avec son Jetpack à Fusion d'Élémentium. Ayant oublier d'attacher son Jetpack à elle-même, ce dernier s'envole dans le ciel et explose, attirant toute les créatures du coin.) Ainsi, vous n'êtes pas le super-Gnome-de-la-mort-qui-tue que tout le monde déteste, mais le simple Gnome qui a essayé... Bien qu'on risque de vous détester pour un tel geste, ça vous rends plus "Humain" et les joueurs ne vous en voudront pas très longtemps, car vous avez provoquer un autre problème à votre jeu de rôle et probablement allonger le temps de jeu !

Le nom des inventions Gnome, comme les Gnomes, sont la plupart du temps drôle. Quand vous nommez votre invention, c'est une bonne idée d'y inclure quelque chose relatif à leur utilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explorateurs.forumactif.fr
 
Le peuple Gnome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Trad de WoW RPG] le peuple Gnome
» mage gnome spé feu
» Kenny - Arkna La rage du peuple
» Mimiron, mon copain le gnome mécanique
» Le peuple Sporelin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Guilde des Explorateurs :: La bibilothéque de la ligue des explorateurs :: Peuples d'Azeroth et d'ailleurs-
Sauter vers: